Message de l'admin : Coucou tout le monde ! J'ai pas encore fini toutes les modifs que je devais faire, mais je promets de finir avant la rentrée ! Je suis désolée pour les rps en cours. (enfin, ceux qui veulent continuer les rps remis en place, vous pouvez). Bref, bisous tout le monde !

Partagez | 
 

 Once upon a time...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lilith/Lily
PNJ ♫

PNJ ♫
avatar

≡ Messages : 91
≡ Date d'inscription : 31/01/2011
≡ Age : 104
≡ Localisation : Entre deux pages =3

MessageSujet: Once upon a time...   Sam 5 Fév - 16:02

Fond provisoire.
C o n t e x t e ;

Il était une fois, dans un pays lointain, une superbe princesse. On venait de tous les royaumes pour admirer sa beauté et profiter de ses conseils avisés. Dans l'ombre de son époux, elle dirigeait ses sujets d'une main de maître, et l'on ne connaissait de royaume plus prospère. Et cette souveraine se nommait Karia.
Pour ses sujets, elle était douce et aimante, tendre et juste. Mais derrière son visage de porcelaine se cachaient une détermination féroce et une jalousie sans borne pour tout ce qu'elle ne possédait pas. Et seuls le prince et quelques serviteurs subissaient quotidiennement sa barbarie. Ils étaient tous tenus au silence par un odieux chantage qui durait déjà depuis plusieurs années.

Un beau jour d'été, une jeune femme se présenta à la cour du château. Croisant sur son chemin une femme de chambre, celle-ci la conduisit aussitôt devant la princesse. L'étrangère s'inclina bien bas, puis prit la parole :

« Bonjour princesse. Je m'appelle Lily et ne suis qu'une modeste voyageuse. Mes pieds sont meurtris et je cherche une chambre ou une couche de paille sur lequel me reposer. »

Karia, assise sur son trône doré, avait perdu son précieux sourire depuis quelques instants déjà. Lily était sublime. Sa beauté avait même quelque chose de cruel : elle arborait un visage de marbre taillé à la serpe, une chevelure corbeau qui tombait souplement sur ses épaules opalescentes, et un regard glacé mais espiègle, à la curieuse lueur pourpre. Son intelligence semblait émaner ostensiblement de tout son corps. La princesse entra aussitôt dans une rage aussi sombre que les tréfonds de son âme. Ce qu'elle se garda de montrer. A la place, un sourire carnassier vint déformer son délicat minois.
« Bien sûr. » D'un geste de la main, elle invita un garde à s'approcher. « Va dire aux servantes de faire préparer une des chambres de mes appartements.» Le cerbère parti, Karia se leva de son siège pour s'approcher de l'étrange inconnue. « Tu peux rester aussi longtemps que tu veux. »
Lily acquiesça silencieusement, puis quitta la pièce sans un mot, laissant sur son passage une mystérieuse odeur camphrée.

Quelques heures plus tard, la nuit tomba sur le pays, plongeant la petite principauté dans le plus profond des silences. Dans l'obscurité du palais, entre les murs de pierre froid, se découpait une ombre frêle et discrète. La silhouette se glissa à l'intérieur de la chambre de Lily et grimpa sur la couverture brodée. Alors elle brandit un long couteau, qu'elle enfonça sans hésitation dans le corps de la voyageuse par trois fois. Laissant là le corps sans vie, l'ombre quitta la chambre et disparut dans la nuit.

Le lendemain, Karia était assise sur son trône de bonne heure, l'air serein. Cependant, elle manqua s'étrangler lorsque Lily se présenta à elle, intacte et en grande forme. Se redressant soudainement, la face distordue par la peur et la haine, elle hurla :

« Sorcière ! Qu'on lui coupe la tête ! »

Entendant ces mots, Lily garda toujours le silence et se laissa entraîner par les gardes vers l'extérieur de la pièce. En disparaissant derrière la porte, elle déclara : « Si je meurs, tu ne connaîtra jamais mon secret. » Accusant le coup, la princesse réfléchit un instant, puis retrouva vite son sourire. Un secret ? Elle adorait les secrets. Elle demanda à ce qu'on la laisse avec la vagabonde et attendit que celle-ci prenne la parole.

« Si vous m'épargnez l'humiliation d'une exécution qui de toute façon n'aurait aucun effet sur moi, je partagerai avec vous mon don de jeunesse éternelle. »

La jeune princesse se trouvait bien trop jolie et avait bien trop peur de la vieillesse pour refuser. Trouvant le marché équitable, elle accepta avec empressement le marché et obtint aussitôt l'immortalité. Alors, Lily disparut avec ses affaires et ne réapparut jamais. On l'oublia peu à peu.

En revanche, la jeunesse perpétuelle de la princesse causa bien vite la controverse. Des rumeurs courraient déjà dans le château, quelques années plus tard. La souveraine aurait fait un pacte avec le Diable, aurait vendu son âme au mal... Les années d'adoration précédentes ne purent compenser ce sacrilège : vingt ans plus tard, l'insurrection commençait. Les paysans envahirent le château et réclamèrent l'exécution de la princesse. Alors celle-ci, devant son peuple, plongea un couteau en son sein et s'effondra au milieu d'une marre de sang.
C'est ce moment que choisit Lily pour revenir. Elle eut tôt fait de séduire le prince pour prendre la tête du pays. Dès qu'elle eut assis son autorité, elle laissa entrevoir son despotisme et chaque sujet devint son esclave. Encore aujourd'hui, elle fait régner la terreur ; tout espoir semble vain.


Satisfaite, Lilith referma son grimoire poussiéreux et posa sa plume dans la paume d'une main sans vie. D'un saut, elle descendit de son trône d'âmes décharnées pour poser le pied sur les braises incandescentes des Enfers. Assez d'amusement pour aujourd'hui, elle retournerait dans son livre-monde le lendemain. Alors qu'elle se dirigeait vers la septième arcane des Enfers pour aller torturer quelques esprits, elle eut une idée et revint sur ses pas. Ce livre-monde, elle pourrait le transmettre ! Elle connaissait tous ses sujets, pourquoi ne pas en capturer de nouveau ? Il suffisait pour cela d'en faire une copie conforme qu'elle installerait dans le monde des humains...
Amusée, Lilith s'attela à la tâche sur le champs. Quelques jours plus tard, le deuxième livre-monde était prêt. Elle le déposa dans une bibliothèque de Dublin et retourna à ses martyres.

    ~ 16 janvier 2011 ; bibliothèque de Dublin.

    Morgane trottinait dans les rayons, cherchant un livre capable d'étancher sa curiosité grandissante. Caressant d'une main les reliures de vieux bouquins poussiéreux, son regard tomba sur un vieux grimoire aux pages jaunies. S'accroupissant, elle prit le gros volume entre ses mains et ouvrit la première page. Déchiffrant les petits caractères sombres qui s'alignaient sagement entre les pages, Morgane dévora le conte, se laissa emporter, ferma les yeux une seconde...

    L'instant d'après, elle avait disparu.

    ~ Entre deux flammes.

« Ca marche ! » Ravie, Lilith se rapprocha de son père, le visage plein d'une cruelle gratitude. « Ce livre-monde est le meilleur cadeau d'anniversaire que tu m'aies jamais offert ! » Satan se retourna vers sa progéniture. Il remerciait avec ironie le ciel, de lui avoir donné une fille si cruelle et si digne de son héritage.

« Amuse-toi bien. »


Contexte écrit par LittleThing sur S.o.S RPG.

~~~~◄ Ceci est la signature du membre ♥ ►~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sn-book.forumzarbi.com
 

Once upon a time...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [SOFT] REAL TIME TRAFFIC : Avertisseur de radars en temps réel [Gratuit]
» Les access prime-time
» Fin de Discovery Real Time en 2010 ?
» Doctor Who: Adventures in Time and Space
» Coup de coeur horloger ou choix raisonné : Lange Time Zone, Journe Chrono Souverain, IWC Perpetual Calendar ou Réserve Auto Noire ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Nightmarish Book  :: Ca commence par "Il était une fois..." :: !! Règlement&Contexte-