Message de l'admin : Coucou tout le monde ! J'ai pas encore fini toutes les modifs que je devais faire, mais je promets de finir avant la rentrée ! Je suis désolée pour les rps en cours. (enfin, ceux qui veulent continuer les rps remis en place, vous pouvez). Bref, bisous tout le monde !

Partagez | 
 

 Me laisseras-tu mourir ici ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ozuki Kirame
Humain ~
Humain ~
avatar

≡ Messages : 18
≡ Date d'inscription : 08/05/2012
≡ Age : 23
≡ Localisation : Sous un cerisier en fleur

MessageSujet: Me laisseras-tu mourir ici ?   Sam 12 Mai - 20:22

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Suite à mon affrontement avec Hiro, j'avais descendu la colline, me retrouvant devant les portes du château. J'étais blessé gravement au ventre. Une entaille profonde qui laissait échapper, une quantité de sang, importante. Vêtu d'une tenu noire entaillé. J'avais Lionheart à la main, Solaris à mon côté et l'arme au crâne de démon dans le dos. Je titubais devant le garde qui montait la garde. Mon corps finit par lâcher. J'avais perdu trop de sang, mes jambes chancelèrent, le sol se rapprochait rapidement. Lionheart glissa de mes mains pour rebondir sur le sol à plusieurs reprises. J'étais maintenant étendu sur le sol. Je devais lutter contre une douleur immense. Le plus dur était d'accepter qu'Hiro était perdu à jamais. Emporté par Yamato... De fines larmes circulaient sur mon visage. Je rampais vers le château.

Le soldat plaçai à la porte me remarqua, il approcha et remarqua ma blessure. Il ne pouvait pas agir, ce n'était qu'un larbin ici. Je ne voyais quasiment plus rien, la douleur était trop forte. Je ne pouvais plus lutter... J'entendais les bottes de plates d'un soldat de haut rang arriver. Sa voix retentit dans le chaos de mon esprit, ce fus la dernière chose que j'entendis avant de tomber dans l'inconscience.

-Amenez-le, à l'intérieur, nous devons panser ses blessures.

Je me réveillais quelques heures plus tard dans une chambre sombre. Mes yeux s'habituaient lentement à la pénombre. Les contours de meubles commençaient à se dessiner lentement devant moi. Mon regard rouge semblait briller dans cette obscurité divine pour moi. Je ne tremblais plus, les douleurs n'avaient pas disparut, mais l'hémorragie avait été arrêtée par un large bandage qui faisait tout le tour de mon bassin. J'avais l'air pitoyable ainsi. Loin de la gloire passée de mes missions pour mon père. Je regardais autour de moi. Je me trouvais dans une petite chambre, une bougie éteinte était posée sur une table de nuit. Plus loin contre le mur une étagère remplit de bouquin se trouvait près d'une grande fenêtre à double ouverture. Un immense arbre assez âgé caché était posté devant la seule ouverture de la lumière. Plusieurs meubles était éparpillé un peu partout dans la chambre. Ils étaient remplis de livres contant des histoires fabuleuses. J'en étais persuadé. Tout au fond de la pièce, à l'opposé du lit se trouvait un socle, où trônait fièrement une épée. Mon équipement était appuyé contre un mur près du lit.

Je repensais à mes affrontements passé, ma vitesse et ma force étaient élevé, mais je ne devais être qu'un gosse aux yeux des gens d'ici ? Personne ne devait savoir que j'étais assassin. Personne ne devait connaître ma véritable identité ! Pendant que j'étais perdu dans mes pensées, il y avait du mouvement dehors, des gens marchaient traversant ce qui semblait être un couloir totalement rectiligne.

Je soupirai, ma tenue et mes bottes de cuirs étaient posées sur une chaise. J'arrivais à voir distinctement la trace du passage de Yamato, une large entaille, sur tout le bas ventre. Le bandage était maculé de sang. Je ne pouvais rien faire. J'écoutais le son des pas qui passaient devant la porte. Je fus attiré par des bruits de pas qui c'était rapproché. Puis arrêté au niveau de la porte. J'avais reconnus le son de bottes, la démarche était féminine, les pieds effleurés à peine le sol. Bien loin de la démarche viril d'un homme. Une voix s'éleva et la porte s'ouvrit. L'inconnue entra, je ne la voyais pas, mais sa silhouette était celle d'une jeune fille de seize ans. Deux yeux rouges brillaient fièrement dans l'obscurité et au-dessus de sa tête j'arrivais à distinguer des oreilles animal. Ce ne fus qu'à ce moment que je remarquais la queue derrière elle.

Mon premier réflexe fus d'approcher ma main de Lionheart. Je soupirai la douleur était peu supportable. J'avais placé mes deux billes rouges dans son regard scrutant le fond de son âme.
[/justify]


Dernière édition par Ozuki Kirame le Dim 20 Mai - 10:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie
Famille Royale & Créature ~
Famille Royale & Créature ~
avatar

≡ Messages : 77
≡ Date d'inscription : 05/11/2011
≡ Age : 19
≡ Localisation : Au château ='3.

MessageSujet: Re: Me laisseras-tu mourir ici ?   Sam 12 Mai - 21:07

Mais où allait Angie ? Elle sortait à peine du déjeuner avec Vlad, elle venait de faire une nouvelle rencontre pas très normal. Elle sortit calmement de la Grande salle elle allait faire un tour dehors, quand elle vit des soldats qui transportait un corps en criant.

- Amenez-le à la Chambre quatre !

Un nouvel habitant ? Un membre de la Famille Royal ? Mais Angie remarqua qu'il saignait beaucoup et qu'il avait l'air profondément blesser, la seule chose à la quelle elle pensa c'est : « Et qui va nettoyer tous ce sang ? ». Angie se frappa mentalement de ne penser qu'a la propreté des couloirs.. Elle remarqua aussi que plusieurs infirmière le suivait, surement pour le soigner. Elle alla en direction de sa chambre avec sa panthère où elle s'y reposa quelque heures, légèrement fatigué. Une petite heure passa avant qu'elle ne se réveille. Une fois réveiller, elle quitta son lit et sa panthère fit de même.

- Pandora ? Que dirais-tu d'aller rendre visite à notre visiteur ?

Sa panthère ne lui fit que comme réponse un simple grognement se mettant à côté d'elle signifiant un "oui". Angie sortit donc de sa chambre avec Pandora et se rappela que c'était la chambre 4, elle avait un petit chemin alors, puisque ça chambre à elle c'est la 222. Ce qui fait 218 chambres de différence, c'est très.. éloigner ? Ce qui ne dérangeait pas plus que ça Angie, sa lui ferait un peu de marche, donc elle partit donc en direction de la chambre quatre accompagné de Pandora.

Angie mit dix bonne cinq minutes ou presque à commencer à voir : « Chambre n°8 » ; « Chambre n°6 » puis, elle vit la Chambre n°4 du côté des chambres paires. Elle s'approcha de la porte d'un pas léger et s'arrêta devant avant de parler et d'entrer :

- J'entre.

Oui, il devait complètement ignoré qui c'était, si c'était une simple servante ou bien de la visite ou encore un soldat vu toutes les personnes qui pouvaient bien passé dans ce couloir par jour, et aussi la nuit, c'est à se demander ce qui s'y passe dans la nuit. Elle entrât donc avec Pandora refermant derrière elle.

Angie remarqua en entrant un homme allongé sur un lit, et quand en la voyant entrer, il attrapa une épée, la fixant avec ces yeux rouges. Et bien quel accueil !


- Tu comptes me tuer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozuki Kirame
Humain ~
Humain ~
avatar

≡ Messages : 18
≡ Date d'inscription : 08/05/2012
≡ Age : 23
≡ Localisation : Sous un cerisier en fleur

MessageSujet: Re: Me laisseras-tu mourir ici ?   Dim 13 Mai - 1:05

-Tu comptes me tuer ?

Je soupirai, relâchant Lionheart. Il y avait une autre présence dans la pièce, une présence animal. Je ne voyais qu'une suite de questionnement dans ses yeux couleurs sang. Elle se demandait qui j'étais ? Pourquoi j'étais là ? Et est-ce que j'allais rester longtemps ? Je soupirai à nouveau, respirant lentement. L'obscurité qui entourait la personne devant moi était troublante. C'était sa voix qui m'avait arrêté, une voix de jeune fille à première vu. Je restais dans son esprit scrutant la moindre information qui pourrait m'être utile. Elle n'était pas humaine, mais elle le cachait. Les yeux ne mentent jamais. Je soutins son regard. En parlant à voix basse.

-Non.

Je n'avais pas envie de lui parler. Lui déballer ma vie comme ça, c'était pas mon style. Ma voix était vide, aucun sentiment n'était visible. Je ne laissais rien apparaître, pas même la douleur lancinante de mon bas ventre. Je soupirai encore une fois.

-Lionheart, je ne pense pas rester longtemps. Quand au pourquoi ça n'a aucune importance en ses murs.

Le regard vide, je continuais de scrutais la silhouette qui n'avait pas daigné avancer. Je ne pouvais toujours pas voir mon interlocutrice, elle se trouvait encore dans l'ombre. J'entendais seulement grogner derrière elle. Un félin ? Un lion ? Non c'était peu probable et malgré le peu de luminosité j'aurai vu l'animal sans aucune difficulté. C'était un animal plus sombre. Plus secret et surtout plus dangereux. Une panthère noire, elle sentait que j'étais un monstre. La créature grognait derrière sa maîtresse. À tout moment, je pouvais décider de tuer la silhouette fine qui se trouvait devant moi. J'avais fait couler trop de sang aujourd'hui. Mais ça personne ne le savait.

-Et que me vaux la visite d'une démone dans ce château ?

J'avais parlé tout bas. Malgré le fait que je ne connaissais rien des coutumes et des histoires de la vie d'en bas. J'avais ouïe dire qu'il n'était pas conseillé de montrer sa véritable nature lorsqu'on faisait partie de la famille royale. Je ne voulais pas attirer d'ennuis à cette personne. Mais je voulais une réponse précise sur sa présence dans cette chambre. Elle devait avoir une raison. Je parlais, car je n'avais rien pus lire dans à propos de la raison. Comme si elle était venue par hasard. Je rapprochais à nouveau ma main de la garde de Lionheart, je voulais seulement m'assurer qu'elle était bien là au cas où.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie
Famille Royale & Créature ~
Famille Royale & Créature ~
avatar

≡ Messages : 77
≡ Date d'inscription : 05/11/2011
≡ Age : 19
≡ Localisation : Au château ='3.

MessageSujet: Re: Me laisseras-tu mourir ici ?   Dim 13 Mai - 13:20

Angie remarqua qu'il lâchait son épée en soupirant.

-Non.

Bon, ben c'est déjà ça elle ne mourrait peut-être pas ici !

-Lionheart, je ne pense pas rester longtemps. Quand au pourquoi ça n'a aucune importance en ses murs.

Lionheart, c'est un prénom sa, on dirait plutôt un surnom. Qu'il reste ou pas, ça n'a pas vraiment d'importance et le pourquoi, Angie était curieuse de le savoir. Il avait l'air de savoir que Pandora l'accompagnait, Angie jeta un petit regard à Pandora, indiquant qu'il fallait se calmer, ce qu'elle dit, elle se calma.

-Et que me vaux la visite d'une démone dans ce château ?

Apparemment il aimait bien parler tous bas. Et sinon, comment avait-il deviner ? Autant lui demander.

- Une raison, je suis venue juste voir ce que faisait un homme avec autant d'armes et qui ne fait pas partis des gardes rapprochés ou des gardes tous court faisait dans le château. Et j'aimerais savoir comment as-tu devinés que je n'était pas une Humaine.

Disant cela, elle s'assit sur une chaise trouver par pur hasard, regardant ces armes. Elle les aimaient bien ces armes, mais elle n'en utiliserait pas des comme ça pour la simple et bonne raison qu'elle serait sans doute trop lourde pour elle alors elle ne faisait que les observer attendant une réponse à la question. Angie décida de se présenter.

- Je ne suis qu'une banale personne, je m'appelle Angie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozuki Kirame
Humain ~
Humain ~
avatar

≡ Messages : 18
≡ Date d'inscription : 08/05/2012
≡ Age : 23
≡ Localisation : Sous un cerisier en fleur

MessageSujet: Re: Me laisseras-tu mourir ici ?   Dim 13 Mai - 20:46

-Une raison, je suis venue juste voir ce que faisait un homme avec autant d'armes et qui ne fait pas partis des gardes rapprochés ou des gardes tous court faisait dans le château. Et j'aimerais savoir comment as-tu devinés que je n'était pas une Humaine.

Ainsi donc mon arrivée n'était pas passé inaperçu. Qui plus est la jeune fille qui s'était assisse sur une chaise dans la lumière avait un sens de l'orientation assez développée pour avoir remarqué mon arsenal. Je devais être prudent, j'avais dévoilé ses antécédents, sa curiosité était donc piquée au vif. Le regard de la jeune fille aux yeux de sang était posé sur mes trois lames. Elle avait un visage fin, deux yeux assez grand. Sa chevelure violette était assez longue avec une franche qui s'arrêtait juste au-dessus des yeux. Elle portait une étrange tenue, une espèce de robe au style gothique lolita qui lui allait assez bien. Je remarquais enfin les bottes de cuirs noir, en accord parfait avec la tenue, qu'elle portait au pied. Je soupirais, la créature à ses pieds, s'était calmée.

Je sentais également que la jeune fille était attirée par mes armes, elle devait n'en avoir jamais vu de similaire. Leurs styles étaient uniques, bien loin de la simple lame encastré dans une garde en forme de T que portais les soldats du château. Mes lames étaient plus raffinés, on sentait un immense travail derrière chacune. Une puissance insoupçonnée que je libérais grâce au style Psyharden.

Je soupirais, je devais lui répondre. Elle ne me laissait pas le loisir de le faire.

-Je ne suis qu'une banale personne, je m'appelle Angie.

Angie Hatsune, oui les yeux parlent pour moi. Une jeune démone de seize ans. Dont les parents connaissaient la véritable nature. Enfin je lisais de la tristesse dans son regard. Oui j'en étais certain, elle avait perdu ses parents. Plus précisément ils avaient été assassinées. Je soupirai, ce n'étais pas l'oeuvre de mon village. Non nos missions consistaient à aider la famille royale pas la détruire. Je soupirai à nouveau, je devais me présenter maintenant hein..


-Jolie observation, je ne suis pas d'ici. Je viens de la montagne juste au-dessus du château. Comme tu l'as deviné, Lionheart n'est qu'un surnom. Je suis Ozuki Kirame. Mon histoire n'a pas d'importance. Les yeux parlent tout seul lorsqu'on sait les écouter.

Je soupirais encore, j'avais dévoilé suffisamment d'information pour qu'elle ne me balance pas toutes ses questions. Je n'aimais pas parler. Au moins cette fille me procurait une quelconque distraction. Elle me permettait d'avoir quelqu'un à qui parler. Peut-être que j'allais m'intégrer à ce lieu grâce à elle ? Je soupirai encore. Hum c'est peu probable, enfin l'avenir me le dira. Je posais mes yeux rouges sang dans les siens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie
Famille Royale & Créature ~
Famille Royale & Créature ~
avatar

≡ Messages : 77
≡ Date d'inscription : 05/11/2011
≡ Age : 19
≡ Localisation : Au château ='3.

MessageSujet: Re: Me laisseras-tu mourir ici ?   Lun 14 Mai - 17:39

Jolie observation, je ne suis pas d'ici. Je viens de la montagne juste au-dessus du château. Comme tu l'as deviné, Lionheart n'est qu'un surnom. Je suis Ozuki Kirame. Mon histoire n'a pas d'importance. Les yeux parlent tout seul lorsqu'on sait les écouter.

Il viens de la montage qui est au dessus du château, elle n'y était jamais aller, juste vaguement aperçu. Et Lionheart est effectivement qu'un surnom, puisqu'il s'appelle Ozuki Kirame, jamais entendu parler, pourtant, vu sa collection d'arme, il devait bien travailler pour quelqu'un ? Angie ne dit rien, déchiffrant plutôt la dernière phrase, les yeux parlent tout seul, il s'est déchiffrer les yeux lui ? Bon bah, Angie pensa qu'il fallait mieux cacher toutes tristesse et sentiments, histoire de faire en sorte de pas déballer sa vie à n'importe qui.

Angie était près à lui dire qu'elle allait partir parce qu'elle.. parce qu'elle, bah rien en faîte, ah si ! Un entraînement à l'épée (comme par hasard xD). Elle allait donc partir en lui disant ça, malgré qu'elle n'avait pas vraiment besoin de lui donner une raison après tout, elle fait ce qu'elle veut. Donc, quand un mystérieux inconnu fit son apparition en fracassant la seule fenêtre qu'il y avait l'air d'avoir dans cette chambre, avec un sabre à la main, et le seule réflexe qu'avait eux Angie était de s'éloigner de sa trajectoire histoire de pas finir en brochette.

Apparemment elle avait bien fait puisque sa cible semblait être Angie, ça devait être les deuxième fois qu'on essayait de la tuer si on comptait la fois où c'est parents y avaient laissés la vie pour sa, c'était la même personne ou bien peut-être la même organisation ? Ou encore un simple inconnu (ou pas) qui voulait la tuer ? Sa, elle avait pas tellement le temps de se poser la question puisque cet inconnu fonça sur elle avec son sabre, quand il tenta de lui donner un coup, elle esquiva de justesse, un peu choqué de cette tentative de meurtre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozuki Kirame
Humain ~
Humain ~
avatar

≡ Messages : 18
≡ Date d'inscription : 08/05/2012
≡ Age : 23
≡ Localisation : Sous un cerisier en fleur

MessageSujet: Re: Me laisseras-tu mourir ici ?   Ven 18 Mai - 23:31

Je savais que ma réponse l'avait laissé dans le flou. Elle se demandait encore pourquoi j'étais si bien armé. La raison de mes blessures aussi peut-être. Je regardais dans le vide inexpressif. Un lourd silence s'installa. Elle finit par le briser, me disant qu'elle avait un entraînement à l'épée. Faible excuse, mais elle était chez elle ici. Je n'avais besoin d'aucune raison quant à son départ. Alors qu'elle se retournait. La fenêtre se fracassa. Un homme en noir, portant une tenue noire sans blason venait d'entrée par effraction dans la seule fenêtre de la pièce. Il portait une simple tenue noir, par-dessus un pourpoint en cuir. Rien d'autre. Si un sabre qu'il allait abattre sur la petite démone. Elle recula pour esquiver l'attaque. Une autre la suivit. Les mouvements étaient maladroits et désordonnaient. Bien loin de mes mouvements maître.

J'étais encore blessé, autant dire que je ne pouvais rien faire pour protéger cette pauvre créature. Je devais à tout prix arrêter ça. Elle avait esquivé la dernière attaque. Mais la détresse et l'incompréhension que je lisais dans ses yeux me touchèrent. Je me saisis d'une de mes lames. Je tombais sur Rébellion. Au contact de ma main, les deux trous faisant penser aux yeux d'un démon s'illuminèrent en rouge recouvrant la lame d'une énergie rouge. Je ne dis rien, me contentant d'envoyer la lame droite dans le corps de l'assassin inexpérimenté.

Elle traversa la pièce en quelques secondes, venant se planter dans l'abdomen de l'homme. Il recula crachant une grosse quantité de sang sur le visage de la jeune fille. Il continuait de respirer, laissant échapper son sang encore davantage. Il coulait maintenant sur la lame, elle était enfoncée dans tous son corps et ressortait de l'autre côté. La flamme avait disparu, mais la lueur rouge persistait, éblouissant la vision de la jeune démone. Elle ne devait pas voir ce spectacle, le sang qu'elle avait sur le visage, était plus que suffisant, inutile d'en rajouter davantage.

L'homme titubait, avant de tomber sur le sol raide mort. Le bruit de son corps tombant lourdement par terre était assourdissant. Cet homme ne devait pas transporter qu'une épée. Un arsenal bien plus important devait se cacher sous sa tunique noire. Au bruit j'avais compté quelques dagues et certainement des sachets de poison.

Mes yeux revinrent vers la démone, la scrutant une fois de plus. Son visage qui paressait si doux était partiellement recouvert de sang. L'air frais qui entrait par la fenêtre glaça l'atmosphère de la pièce. Je pris ma couverture et l'envoyai sur la jeune démone.

-Je crois que cet homme vous cherchez, il est mort maintenant. Vous semblez être en danger ici, c'est pour ça que je vous propose mes services. Laissez-moi être votre garde du corps et votre assassin personnel. Alors qu'en dites-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie
Famille Royale & Créature ~
Famille Royale & Créature ~
avatar

≡ Messages : 77
≡ Date d'inscription : 05/11/2011
≡ Age : 19
≡ Localisation : Au château ='3.

MessageSujet: Re: Me laisseras-tu mourir ici ?   Sam 19 Mai - 15:07

Alors qu'Angie s'apprêtait à mourir d'en d'atroce souffrance -ou pas d'ailleurs-, l'agresseur sembla s'arrêter, et ce n'était pas qu'une impression, puisqu'il s'arrêta en crachant du sang sur le visage d'Angie, Angie ne regarda pas son visage plus longtemps puisqu'elle fut éblouie par une lumière elle ferma les yeux en tombant à terre sur ce genoux. Elle entendit le corps de l'agresseur tomber sur le sol elle rouvrit les yeux avant de recevoir une couverture qu'elle utilisa pour enlever le sang sur son visage même s'il en restait un peu. Elle l'entendit dire quelque chose :

-Je crois que cet homme vous cherchez, il est mort maintenant. Vous semblez être en danger ici, c'est pour ça que je vous propose mes services. Laissez-moi être votre garde du corps et votre assassin personnel. Alors qu'en dites-vous ?

Il est mort ? Bon, elle ne risquait plus rien maintenant, c'est déjà ça ! Angie réfléchit à ses dernière paroles, certes elle était en danger à tous moment, mais pourquoi prendre un garde du corps aussi compétant pour une personne seulement ? Angie se leva enlevant délicatement la couverture de son visage laissant ré-apparaître ses yeux rouges pour les fixer dans ceux de celui qui l'avait sauvé.

- Je suis en danger où que j'aille, mais, jusqu'à maintenant j'ai toujours refuser les gardes que l'on m'offrait pour ma sécurité.

Elle s'arrêta un moment pensant à ces parents et à Iris qui avait réussi à s'échapper, elle avait trouvé sa plutôt amusant mais si elle n'était pas devenu amie avec cette Ange, elle serait surement morte, c'était donc de la chance, elle se rapprocha d'Ozuki lui redonnant sa couverture et s'approcha de la porte finissant :

- Et, j'avoue qu'avoir un garde du corps serait surement bien pour moi, mais vos talents seront beaucoup plus utiles pour quelqu'un de plus important que moi.

Hum.. Tous était dit, elle sortit de la chambre avec Pandora regrettant ses paroles une fois dehors, mais pensant qu'elle avait peut-être permis à une personne plus importante de la Famille Royale d'avoir un bon garde du corps. Et puis en y réfléchissant bien, elle avait beau être riche, il ne fallait pas gaspiller l'argent pour un détail peu important. C'est comme ça qu'Angie pense, sa sécurité, elle ne s'en préoccupe pas. Elle s'approcha d'une servante :

- Madame, vous feriez bien de nettoyer le chambre 4.

Elle laissa la servante dans son interrogation et partis d'un pas léger accompagner de Pandora.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Me laisseras-tu mourir ici ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Me laisseras-tu mourir ici ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Mourir pour St Lô. Sherman M4A1
» TROP JEUNE POUR MOURIR de Perrine Huon
» 8 - Vivre et laisser mourir - 1973
» veronika décide de mourir
» Jane Austen doit mourir !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Nightmarish Book  :: Ca y est! On écrit. Welcome in Altamyra, in the book. :: Du côté de la famille Royale.-